Dorgali

La ville de Dorgali, située sur la côte orientale de la Sardaigne, sur les pentes du Mont Bardia, se trouve à environ 5 km de S’Abba Frisca. À la frontière entre la Barbagia, la Baronia et l’Ogliastra, elle possède de beaux paysages d’intérêt national et européen. Le territoire qui s’étend du Supramonte à la côte est caractérisé par d’importants sites archéologiques de la civilisation nuragique qui le distinguent: Serra ‘e Orrios, Biristeddi, Thomes, Nuraghe Mannu, Tiscali. La côte est une succession de plages immaculées telles que Cala Luna, Cala Cartoe, Osala; falaises, criques et grottes telles que celle du Bue Marino et, dans l’arrière-pays, la grotte d’Ispinigoli avec la formation de stalagmites parmi les plus grandes d’Europe.

La ville, située à 400 mètres d’altitude, est la quatrième plus grande municipalité de la province de Nuoro en nombre d’habitants (8 576) et la première par extension (226,54 km2).
Le centre historique est caractérisé par de nombreuses boutiques d’artisans où, depuis des générations, les maîtres de la bijouterie, du cuir, de la céramique et des couteaux produisent des objets de valeur. Ville à vocation agro-pastorale, elle propose, dans la grande et moderne fromagerie, une large gamme de fromages de qualité qyui s’accompagnent bien avec le célèbre vin Cannonau produit par la cave coopérative et par les nombreuses caves privées. Dans le secteur agroalimentaire, l’huile, le pain carasau, les pâtes fraîches, les gâteaux conservent tous les saveurs d’une tradition préservée au fil des siècles. Depuis les années 1950, Dorgali est une destination pour les visiteurs italiens et étrangers.

À VOIR

Tiscali

Le site archéologique de Tiscali est connu pour l’homonyme doline karstique, unique en son genre compte tenu de sa grande taille. Situé entre le Supramonte de Dorgali et celui de Oliena, il contient à son intérieur les restes de huttes aux caractéristiques différentes, probablement attribuables aux périodes nuragique et romaine. Pour atteindre Tiscali, il est indispensable de disposer d’un équipement de trekking et d’un guide spécialisé, car le chemin raide, bien que balisé, nécessite deux heures de marche et assez d’expérience.

Grotte de Ispinigoli

Venant de Nuoro en parcourant la s.s. 125 vers Orosei, tournez au km 209 400 vers la grotte de Ispinigoli, l’une des formations calcaires les plus importantes de la région de Dorgali dans laquelle se trouve une stalagmite d’environ 38 m, la deuxième au monde en taille. Un ponor de 60 m de profondeur relie la grotte au système karstique de S. Giovanni Su Anzu d’environ 16 kilomètres de longueur.

Village Nuragique Serra ‘e Orrios

Le village nuragique de Serra ‘e Orrios est situé dans la campagne de Dorgali. Il peut être atteint en venant d’Olbia, en parcourant la s.s. 131 et tournant vers Dorgali dans le s.p. 38. Attribué au deuxième millénaire av. J.-C., ce village est particulièrement étendu et comprend une centaine de huttes à base circulaire reliées par de petites rues.
Il y a deux petits temples séparés du reste de la ville, en raison des clôtures sacrées dans lesquelles ils se trouvent. Les huttes sont regroupées pour former de petits blocs et disposent de places et puits publics. C’est l’une des témoignages archéologiques les plus complètes de l’âge du bronze en Sardaigne. Les pièces trouvées sur place sont aujourd’hui conservées au musée archéologique de Dorgali.

Gorge de Gorropu

Situé à la frontière entre Orgosolo et Urzulei, le canyon de Gorropu est né de l’action érosive du ruisseau Frumeneddu et est le plus profond d’Europe. Il peut être atteint soit à partir de la s.s. 125 à Genna Silana, soit de Dorgali et précisément de la vallée d’Oddoene..

Musée archéologique de Dorgali

Le musée archéologique de Dorgali a été fondé au début des années 1980 et se trouve actuellement à l’intérieur du complexe scolaire de la rue La Marmora au centre de la ville. À l’intérieur, de nombreuses pièces romaines et nuragiques ramassées sur tout le territoire de Dorgali et Cala Gonone. Des visites guidées sont effectuées. Plus d’informations sur le site web de la municipalité de Dorgali.

Les fêtes

e 16 janvier, ici comme dans une grande partie de la Sardaigne, avec le feu de Sant’Antonio, rite purificateur d’origine païenne, nous assistons à des moments de convivialité au cours desquels le gâteau traditionnel est offert: sa coccone ‘e pistiddu avec une dose généreuse de vin cannonau, sur la place devant l’homonyme église et dans les caves privées juste en face.
Le 19 janvier, on se retrouve encore une fois tous autour du feu de San Sebastiano, sur la place de l’église paroissiale de Santa Caterina. Le carnaval de Dorgali commence le jeudi gras avec Lardajolu, masque traditionnel, associé à la consommation de fèves au lard, un repas cuisiné et offert pour l’occasion sur la place centrale de la ville, accompagné de vin local. Pendant les célébrations, des tippulas chaudes pour tous. Pour finir, la piñata à cheval au Corso Umberto.
Les Pâques commencent avec le Dimanche des Rameaux et la procession dans les rues de la ville, jusqu’à l’église paroissiale. Le Jeudi saint on peut assister au rituel du lavage des pieds, qui rappelle la dernière Cène de Jésus. Le Vendredi saint, la Mise au Tombeau (S’Iscravamentu) est suivie du Chemin du Croix avec le Christ mort. Le dimanche des Pâques est célébrée la Résurrection qui culmine avec S’Incontru, la rencontre entre le Christ et la Madone, un moment de grande implication émotionnelle, accompagné de coups de feu tirant à blanc.

Les fêtes rurales dont les rites religieux sont célébrés dans les églises situées dans la campagne de Dorgali, sont organisées par les Prieurs et les bénévoles de nombreuses associations. Après la messe, un buffet à base de gateaux, charcuterie, fromage et vin est offert à tous. La musique et les danses traditionnelles clôturent la soirée.

  • Première moitié de mai: Madone de Valverde;
  • Deuxième moitié de mai: Madone du Buoncammino;
  • Samedi avant la Pentecôte: Su Babbu Mannu (Fête du Saint-Esprit);
  • 24 juin: San Giovanni;
  • 27 juillet: San Pantaleo;
  • 13-16 août: fête de l’Assomption, Ferragosto Dorgalese;
  • 16-17 septembre: San Cipriano e Cornelio;
  • 25 novembre: fête patronale de Santa Caterina d’Alessandria (sainte patronne de la municipalité de Dorgali).

Le Ferragosto Dorgalese est célébré du 13 au 17 août. La procession de l’Assomption, à l’occasion de laquelle il est possible d’admirer les précieux costumes féminins et masculins, revêt une importance particulière. La manifestation de Autunno in Barbagia (« L’Automne en Barbagia ») se passe à Dorgali le dernier week-end de septembre. Au premier plan: spécialités gastronomiques et œnologiques, activités artisanales, expositions.

Retour en haut